Canada +1 (438) 317 0340 - Europe (+33) 07 81 00 69 80

Le Journal des Fleurs de Bach

Collectif d'auteurs passionnés
Tous les articles

20 février 2021

Un petit côté obsessionnel… « Le perfectionnisme »

Par Sabrina Brechon

Fleurs de Bach et vaincre sa peur de parler en public

Si le perfectionnisme peut s’avérer utile et positif, il peut, à contrario, devenir un véritable combat.

Dès lors qu’apparait une dévotion excessive pour le travail et/ou les tâches du quotidien, ainsi qu’un souci démesuré pour les détails, le perfectionnisme attaque de plein fouet l’estime de soi et la confiance en soi.

La devise du perfectionniste : s’imposer l’excellence, se fixer des objectifs exigeants ou irréalistes, ressentir une rigidité/inflexibilité quant à certaines tâches, se soucier excessivement des détails, ne pas être en mesure de déléguer ou encore de travailler en équipe… 

Le perfectionniste a besoin de reconnaissance. « Il faut » être exemplaire, parfait, compétent. « Il doit » impérativement éviter tout reproche ou jugement des autres, insupportable. Il a tellement peur de la critique, de l’échec, de ne pas être à la hauteur, qu’il s’organise pour ne pas faire l’objet de critiques négatives. L’effet pervers est qu’il doute constamment de ses capacités/compétences : « ce n’est pas assez, je n’y arriverai jamais, je n’aurai pas dû faire comme ça ».

Son quotidien est bercé d’obligations impérieuses dénouées de plaisir. Être aux aguets en permanence épuise et cette rigidité entraine des sentiments de dévalorisation, de culpabilité et d’insatisfaction/frustration.

 « La perfection d’une pendule n’est pas d’aller vite, mais d’être réglée »                                                                                                                      Vauvenargues

Ce fonctionnement est perçu dans ELM, qui se met la barre haute, mais qui momentanément, ressent une certaine impuissance, doute et perd progressivement confiance en lui. Il est accablé par les responsabilités, les tâches du quotidien, avec cette sensation qu’il ne va pas réussir. En surmenage, épuisé, il continue toutefois à avancer, sans pour autant déléguer car il ne veut surtout pas décevoir les autres.

Nous retrouvons ce perfectionnisme de manière plus intense dans OAK avec son sens aigu du devoir. Rien ne soit l’arrêter, le ralentir, l’important étant d’être performant. Tout comme ELM, il se sent indispensable et n’abandonne jamais, mais il en fait trop, au risque de s’épuiser : il doit « faire face à tout prix ».

Que ce soit ELM ou OAK, ils vont chercher à aller toujours plus loin, dans la performance, en fournissant un travail acharné.

A un niveau de perfectionnisme plus élevé, évoquons ROCK WATER qui réprime ses besoins vitaux, tout comme ELM et OAK, mais avec une sévérité plus excessive : il s’impose des règles de conduite contraignantes, des objectifs qui ne sont jamais satisfaisants puisqu’il « peut et doit faire encore mieux ». Ainsi, il se couvre de reproches si ce qui devait être fait n’est pas réalisé.

Si le perfectionniste est intransigeant vis-à-vis de soi, il l’est généralement envers les autres, devenant intolérant et critique. Il les juge en permanence. Les relations sociales peuvent alors devenir tendues, les autres n’étant jamais assez bien. Ce trait de caractère est typique de BEECH, particulièrement exigeant et jugeant. Il peut même en devenir désagréable, manquant cruellement de bienveillance. Ce même jugement sévère et rigide s’applique d’ailleurs à soi-même…

En conclusion, lorsque le perfectionniste s’autorise à ne plus être soumis à ses devoirs, il retrouve alors toute sa spontanéité et flexibilité, en avançant avec légèreté, libre de ses propres choix !

Vivre autrement nos peurs avec les Fleurs de Bach

La perfection d’une pendule n’est pas d’aller vite, mais d’être réglée ». 

Vauvenargues

A propos de l'auteur

 

Sabrina Brechon est Psychologue depuis 2005 et installée en cabinet libéral depuis septembre 2019. Elle a souhaité compléter sa pratique professionnelle avec les fleurs de Bach. Les fleurs sont particulièrement bénéfiques, leurs utilisations s’allient parfaitement bien aux prises en charge thérapeutique, aussi diverses soient-elles.

Visitez le site : Cabinet Sensori'Elles

Lui écrire : sabrina.brechon@icloud.com

Sabrina Brechon

Sabrina Brechon

Psychologue & Conseillère Fleurs de Bach

du même auteur

    Parents enfants et fleurs de bach

    Articles récents

    Articles récents

    Souscrivez!

    Abonnez-vous

    En souscrivant au Journal des Fleurs de Bach, vous serez informé dès qu’un nouvel article sera publié ! C’est gratuit et garanti sans Spam !

    Nos Rédacteurs

    Nos Rédacteurs

    Sabrina Brechon

    Sabrina Brechon

    Psychologue & Conseillère Fleurs de Bach

    Jacques Bordaries

    Jacques Bordaries

    Astro-Psychologue & Conseiller en Fleurs de Bach

    Anne-Claire Lachèze

    Anne-Claire Lachèze

    Vétérinaire & Conseillère Fleurs de Bach

    Emmanuelle Hélias

    Emmanuelle Hélias

    Psychanalyste et Thérapeute & Formatrice Fleurs de Bach

    Centre de Formation en Fleurs de Bach

    Notre Mission

    Vous êtes sur le site du Centre de formation Fleurs de Bach. Notre centre est située à Montréal et nos élèves sont des francophones du monde entier.

    Notre but est de faciliter l’accès à un enseignement de qualité, en salle ou en ligne, le plus fidèle possible à l’esprit et à la philosophie du Dr Bach.

    Qui sommes-nous ?

    Centre de Formation en Fleurs de Bach (CFFB)Montréal

    Le CFFB est une marque du Groupe UniLearn Inc. (Le Groupe UniLearn Inc), Société par actions enregistrée sous le numéro d’entreprise du Québec 1175376533

    Etablissement d’enseignement reconnu et accrédité par RITMA
    Etablissement accrédité par Revenu Québec donnant droit à des crédits d'impôts. 

    Nous contacter

    Centre De Formation en Fleurs de Bach (CFFB)

    1885 Rue Jean Picard

    Laval, H7T 2K4 (Québec), Canada

     

    • Canada : +1 (438) 317 0340
    • ZEurope : 07 81 00 69 80
    • contact@formation-fleurs-bach.com

    Nous suivre

    Share This