Canada +1 (514) 779-2712 - France (+33) 07 81 00 69 80
Article 0

Articles Fleurs de Bach

Les Fleurs de Bach : quand sa passion devient son métier, on ne travaille plus jamais

Dans cet article :

  • Pourquoi ce témoignage?
  • Témoignage d’un Conseiller en fleurs de Bach
  • Le parcours de Thomas: un chemin parmi les fleurs de Bach
  • Ce métier est fait pour moi
  • Un rêve qui devient réalité 
  • Aujourd’hui…..

Les fleurs de Bach sont des produits naturels qui rééquilibrent, ré-harmonisent nos émotions pour nous permettre de mieux vivre notre vie quotidienne.  Cette harmonie, au-delà même de nos émotions,  agit favorablement dans nos relations aux autres et à la vie. 

Pourquoi ce témoignage?

Je suis contactée régulièrement par des personnes qui souhaitent exercer le métier de conseiller(ère)  en fleurs de Bach mais qui renoncent en raison de croyances négatives. Ces pensées négatives les empêchent de faire le métier dont elles rêvent. “On ne peut pas en vivre, c’est impossible” “Il y en a déjà trop” “je n’aurai pas de consultants, clients…” C’est ainsi que la résignation et le découragement font leur chemin et les limitent. Bien sûr, certaines fleurs de Bach pourraient les aider à lutter contre cet état d’esprit ! Toutefois, le témoignage de certaines personnes qui ont osé se donner la chance de vivre leur rêve peut redonner de l’espoir à beaucoup !

C’est dans cette optique que je vous propose le témoignage de Thomas Etienne, nouvellement conseiller en Fleurs de Bach en Belgique.

 Emmanuelle Hélias

Le témoignage d’un Conseiller en Fleurs de Bach

 

Je me présente, je m’appelle Thomas Etienne, j’ai 36 ans et je suis marié depuis 9 ans à mon âme sœur Amélie. Nous avons ensemble trois adorables enfants : Lucien 7 ans, Capucine 6 ans et notre dernière Célestine 2,5 ans.

Nous habitons Hotte, un petit village au sud de la province de Luxembourg dans la commune de Fauvillers en Belgique.

J’ai une formation d’éducateur mais le hasard a fait que ces 15 dernières années j’ai travaillé dans le secteur bancaire Luxembourgeois.

Durant ces 15 ans,  j’ai grandi autant au niveau professionnel que familial. 

En 2018, je décide de revenir à mes sources : travailler pour l’aide à la personne.

Je souhaite me former comme conseiller agréé en fleurs de Bach.

Étant donné mes responsabilités professionnelles et familiales je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer à de nouvelles formations et je cherche donc un cours par correspondance ou en ligne.

 

Le parcours de Thomas: un chemin parmi les fleurs de Bach

 

Je découvre le site d’Emmanuelle Hélias « Centre de Formation en Fleurs de Bach ».

Les cours m’avaient l’air vraiment complets, intéressants et le temps imparti pour les réaliser correspondait à mes disponibilités.

Je me lance donc dans la formation: dans la voiture, dans le train, pendant mes pauses de midi, à la maison quand les enfants sont au lit… Ce sont les moments où je peux travailler à mon rythme.

Chaque module est vraiment enrichissant, ponctué d’un test qui pour moi,  je dois l’avouer, n’était pas spécialement des plus évident.  En effet, je suis plutôt quelqu’un de terrain, alors me retrouver devant des situations écrites et devoir trouver certaines fleurs adéquates sans pouvoir parler à la personne, pas toujours évident!

Mais avec l’aide d’Emmanuelle, j’avance dans la formation et la termine avec un examen final concluant.

C’est en réalisant mes premiers entretiens en Fleurs de Bach pour cet examen final que j’ai le déclic : « ce métier est fait pour moi ».

 

Ce métier est fait pour moi! 

 

Après une année de formation, en février 2019, me voilà conseiller agréé en Fleurs de Bach. Je décide de me lancer directement comme indépendant complémentaire.

Au 1er mars 2019, je lance « Les Sens de Soi – Thomas Etienne » ainsi qu’une page Facebook et invite tous mes contacts à rejoindre la page. Au fur et à mesure, ces derniers partagent ma page et mes premiers articles. Les gens commencent à se renseigner par message et me posent des questions sur mon activité, me félicitent.

Quelques jours après, j’ai mon premier rendez-vous, un adolescent de 14 ans avec quelques soucis de concentration et des difficultés à s’endormir… Ce premier rendez-vous est vraiment concluant autant au niveau langage des fleurs que du relationnel avec le patient.

Le bouche-à-oreille fonctionne et de plus en plus de personnes rejoignent ma Page Facebook. Je créée un site Internet  www.lessensdesoi-te.com

Dans ma région, peu de conseillers agréés sont référencés sur le Net, donc je fonce. Les jours se suivent et je commence à avoir un, deux, trois rendez-vous par semaine.

Dans un premier temps des adultes et des animaux. Tout se passe très bien, et les résultats sont vraiment optimaux. Ça me motive à avancer encore plus !

De mai à fin octobre 2019, je décide de prendre un congé parental pour profiter de de ma famille. Je fais le choix de ne pas reprendre mon activité principale à Luxembourg en novembre.

 

Un rêve qui devient réalité

 

C’est donc décidé, je me lance comme indépendant à mi-temps à partir du premier novembre 2019.  Je commence les aménagements de mon cabinet chez moi pour que mon espace soit opérationnel à la date de lancement.

Je contacte des centres pour enfants en difficultés, personnes âgées, handicapés pour proposer mes services comme conseiller en fleurs de Bach.

Je continue et achève mes deux autres formations pendant mon temps libre, le Reiki (soins énergétiques) et les cours de sophrologie (méthode de relaxation de type dynamique qui a pour objectif de transformer nos angoisses ou phobies en pensées positives).  Ces deux nouvelles activités sont aussi proposées dans mon cabinet.

 

Aujourd’hui….

 

Je me sens libéré.

Je fais un métier que j’aime, en contact avec des personnes qui sont dans la demande.

Je me laisse deux ans pour être indépendant à temps plein mais les contacts et les prises de rendez-vous de plus en plus nombreuses, sont déjà prometteuses.

J’avance quoi qu’il arrive, entouré d’une famille et d’amis merveilleux, encouragé par l’envie d’apprendre et de partager avec mes patients.

Pouvoir faire de sa passion un métier…